Доктрины РФ

 

Официальный текст Доктрины военной безопасности Российской Федерации от 21 апреля 2000 года.

Официальный текст Концепции национальной безопасности Российской Федерации от 10 января 2000 года и тексты Указов Президента № 1300 и № 24, вводящие ее в силу.

 
 


Caplow T.
Vennesson P.


VNIMANIYE, - esli vi ne vidity russkogo i frantsuzskogo alfavitov, perekluchine kodirovku vashego brauzera na Unikod UTF-8 (Vid >> Kodirovka >> Unikod UTF-8).

ATTENTION, - if you are unable to see French and Russian alphabet, check the view of your browser to Unicode UTF-8 (View >> Encoding >> Unicode UTF-8).

 
 


Содержание

Вводная часть.

Вводная часть.

I. Военно-политические основы.

Военно-политическая обстановка (начало).

Военно-политическая обстановка (продолжение).

Военно-политическая обстановка (окончание).

Военная организация государства.

Руководство военной организацией государства.

II. Военно-стратегические основы.

Характер войн и вооруженных конфликтов (начало).

III. Военно-экономические основы.

IV. Обеспечение национальной безопасности Российской Федерации (начало).

IV. Обеспечение национальной безопасности Российской Федерации (продолжение).

IV. Обеспечение национальной безопасности Российской Федерации (продолжение).

IV. Обеспечение национальной безопасности Российской Федерации (окончание).

 
Remerciements


Nous remercions Henri Mendras, le contrôleur général des armées Gérard Hoffmann, directeur du Centre d'études en sciences sociales de la défense de 1995 à 1999, et Barbara Jankowski, pour leur confiance et le soutien matériel du Centre d'études en sciences sociales de la défense

 
 

 


(ministère de la Défense-secrétariat général pour l'Administration) dans la réalisation de ce projet. Une partie de ce travail a été effectuée lors d'un séjour au département de sociologie de l'université de Virginie au cours de l'été 1997. Nos remerciements à son directeur, Paul Kingston, pour son accueil ainsi qu'à Arnaud Mercier pour sa relecture attentive. Le résultat est de la seule responsabilité des auteurs.
Introduction
 

Le présent ouvrage est une introduction à la sociologie des armées, de la guerre et de la paix. Il propose une connaissance élémentaire, mais indispensable, des organisations militaires, des conflits armés, des emplois effectifs et potentiels de la force armée et de ses implications au sein des sociétés, comme dans les relations internationales. Jusqu'à présent, il n'existait en français aucun manuel fournissant aux étudiants et aux citoyens une initiation à ce sujet. L'objectif du présent texte est de combler cette lacune. Sociologie militaire, armée, guerre et paix est destiné aux étudiants de premier et deuxième cycle en droit, science politique, sociologie, histoire, ainsi qu'aux étudiants des Instituts d'études politiques qui suivent des enseignements de droit international, de relations internationales, de sociologie, ainsi que les enseignements appelés en France (assez malencontreusement) de « défense ». Il s'adresse aussi aux militaires en formation, tout comme aux citoyens, qui veulent aller au-delà des informations, souvent fragmentaires et superficielles, qui portent, jour après jour, sur les armées, la guerre et la paix dans le monde.

On ne trouvera pas ici des réponses toutes faites ou des données rapidement périmées, mais des instruments intellectuels, des grilles de lecture, qui permettront de poser rigoureusement des problèmes, de développer une réflexion critique, et d'approfondir les aspects qui intéressent plus spécifiquement les lecteurs. Même si les auteurs ont leurs préférences, ce manuel n'avance en lui-même aucune théorie des phénomènes présentés, aucune théorie des causes des guerres par exemple. Il s'agit d'un instrument de travail. On y découvrira un large éventail d'approches disponibles pour comprendre la sécurité internationale et, après chaque chapitre, un guide bibliographique. Encore faut-il éviter un malentendu. Cette conception du manuel n'a rien de commun avec un demi-septicisme sur les théories ou une forme d'indifférence, voire de relativisme, à leur propos. Toutes ne se valent pas et leur évaluation systématique accompagnée d'un choix clair de problématique est une composante essentielle du travail de recherche. Mais la vocation du manuel n'est pas celle d'un ouvrage ou d'un article scientifique. Nous donnons à nos lecteurs les moyens de mener à bien eux-mêmes leur évaluation et de faire leurs propres choix théoriques. Qui veut comprendre telle armée, tel conflit armé, ou telle politique de défense pourra se saisir d'une grande variété d'instruments, les mettre en œuvre et conduire ainsi son analyse. Si, ce faisant, nous bousculons des évidences établies, si nous dérangeons certains lecteurs en mal de certitudes, si nous les conduisons à explorer des voies qu'ils ne soupçonnaient pas, nous aurons atteint notre objectif. C'est ainsi, nous l'espérons, que ce livre contribuera à clarifier les enjeux liés aux politiques de défense pour que les citoyens puissent en définitive se forger leur propre opinion.

L'expression « sociologie militaire » est à entendre comme un raccourci qui renvoie aux travaux de sciences sociales consacrés à la chose militaire. La matière couverte correspond principalement à deux disciplines qui seront privilégiées et combinées : la sociologie et la science politique. La science politique domine l'étude des relations internationales, des rapports de puissance et des causes des guerres, mais également l'analyse des processus de prise de décision politico-militaires, des relations entre décideurs politiques et militaires et des politiques publiques de l'armement. La sociologie est particulièrement concernée par la société militaire – sociologie des organisations, des professions, du travail, psychosociologie du groupe restreint – et par les rapports armée-société. Partout où l'étude de la chose militaire est développée, c'est en science politique et en sociologie que la densité des travaux est la plus grande, que les problèmes majeurs des rapports entre l'armée et les communautés politiques et ceux des usages de la force sont posés le plus complètement. C'est dans ces disciplines que l'on trouve les enquêtes empiriques les plus nombreuses, les questionnements théoriques les plus directement utilisables pour comprendre les réalités militaires, ainsi que la plupart des revues scientifiques spécialisées (en particulier Armed Forces and Society, International Security, Security Studies, The Journal of Conflict Resolution et The Journal of Strategic Studies; et en France, Cultures et conflits, la Revue internationale et stratégique, Stratégiques et Les champs de Mars-Cahiers du Centre d'études en sciences sociales de la défense). Le droit, l'anthropologie et l'économie, la psychologie, l'histoire et la stratégie seront également mobilisés ici. Ces dimensions sont nécesssaires à une intelligence complète du fait militaire.

<< library index                                                                                                  introduction >>

Россия в меняющейся системе международной безопасности, МГУ им. Ломоносова                                                 ©2005 Хохлов Игорь Игоревич